Un arbre est tombé

Jeudi soir avant de partir les parents de MS ont pu écouter l’histoire du vieil arbre inventé et illustré par les élèves .

 

Le vieil arbre et le vent
Il existe là-bas
Dans la cour d’une école
Un vieil arbre très haut.
Autour de ce vieil arbre,
Les enfants ont joué,
Les enfants ont gratté la terre
Les enfants ont inventé des histoires.
…Autour de ce vieil arbre, et puis un peu plus loin
Mais pas trop loin quand même.
Car tout près de l’arbre, les enfants voient…
Ils voient le gros hibou posé sur une branche,
Ils voient les écureuils de la garrigue
Et les oiseaux du ciel
Ils voient les papillons multicolores et les coccinelles
Ils voient la procession des chenilles aux poils urticants.
Ils les connaissent tous.
Ils les connaissent bien.
Et chaque matin et chaque après-midi, depuis toujours,
Les enfants jouent autour de l’arbre
Et l’arbre est content
Et dans sa joie, il sourit
Car il aime que tous ses amis jouent autour de lui.
Mais ce matin, arrive le grand vent
Mais ce matin souffle le vent puissant,
Mais ce matin, rugit le vent violent.
Alors dans leur classe, les enfants s’enferment.
Du matin jusqu’au soir, ils écoutent le vent
Qui gronde , qui ronfle et qui emporte tout.
Et par la fenêtre, les enfants regardent,
Ils cherchent leurs amis
Ils cherchent le gros hibou qui fait sa sieste
Ils cherchent les écureuils de la garrigue et les oiseaux du ciel
Ils cherchent les papillons multicolores et les coccinelles
Ils cherchent la procession des chenilles aux poils urticants
Mais il n’y a personne !
Dans la cour un vent mauvais tournoie
Dans la cour le vieil arbre tremble.
Mais tout à coup
Les enfants poussent un cri :
Le vent a tant soufflé
Que l’arbre a déraciné,
Le vent a tant tourbillonné
Que l’arbre a arraché,
Le vent a tant forcé
Que l’arbre est tombé !
Mais tout à coup,
Les pompiers sont arrivés pour la sécurité des enfants.
Mais tout à coup,
Les bucherons ont pris leur tronçonneuse pour découper des morceaux.
Mais tout à coup,
Le camion et la pelle sont entrés dans la cour et ont emporté le vieil arbre avec tous ses morceaux.

Alors les enfants se sont mis à parler.
A la place de l’arbre ils sont venus s’asseoir.
Ils se sont rappelés :
Le vieil arbre très haut,
Le gros hibou posé sur une branche
Les écureuils de la garrigue et les oiseaux du ciel,
Les papillons multicolores et les coccinelles,
La procession de chenilles aux poils urticants,
Le vent violent, les pompiers, les bûcherons, le camion…
Alors les enfants se sont mis à dessiner pour ne pas oublier,
Ils ont dessiné l’arbre, le gros hibou, les écureuils, les chenilles…
Alors les enfants se sont mis à rêver.
Ils ont rêvé que les morceaux de bois partis dans le camion allaient servir à faire du feu dans leur cheminée pour les réchauffer quand ils auraient froid l’hiver.
Ils ont rêvé qu’un jour ils planteraient encore un arbre pour le gros hibou, les écureuils, les papillons, les chenilles….
Ils ont rêvé qu’un arc-en-ciel s’était posé sur l’école et les protégeait.
Alors, à l’heure des parents tous les enfants sont repartis en paix !

Publicités